Confinement Jour 16 – L’encens oliban

encens_oliban

Le confinement et le besoin de manger.

Lorsque le temps s’étire loin devant, sans rien de motivant ou de structurant à faire, il est possible que le mental, qui a besoin de s’occuper, cherche absolument à combler le vide. Et la volonté ne peut pas toujours s’ériger en rempart pour lutter contre ces pulsions addictives, ces petits monstres qui nous habitent, ces émotions qui, livrées à elles-mêmes, prennent le dessus et nous font perdre le contrôle. Et le cercle vicieux s’enclenche inexorablement.

Alors pourquoi ne pas essayer de se « nourrir » autrement ?

L’olfaction, en lien direct avec les émotions, peut apporter beaucoup de réconfort dans ces moments qui génèrent doutes puis angoisses.

Pour nous aider à calmer les émotions et la peur du vide, vive les huiles essentielles ! Elles sont des soutiens et des compagnes de route. A utiliser par voie olfactive, quelques gouttes suffisent à modifier nos états émotionnels.

L’huile essentielle d’encens oliban est un véritable « antidépresseur » et un « antidéprime » . Elle permet de lutter contre les obsessions, les rigidités mentales et les tensions nerveuses. Elle aide à se libérer de la peur de l’inconnu, apaise le niveau de stress et calme le mental en roue libre. D’une manière générale, elle aide à méditer et à créer des liens avec le spirituel.

Prenez quelques minutes pour faire retomber la pression ! Déposez quelques gouttes d‘huile essentielle d’Encens oliban (issue de la résine de l’arbre) sur un mouchoir, installez-vous confortablement et respirez lentement et longuement 4 ou 5 fois. Puis ressentez les tensions s’apaiser dans votre corps…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *